Behind the windows


1988, les dernières promenades en voiture avec mon grand-père. Nous regardions à travers nos vitres : lui à l'avant comme conducteur, moi, encore enfant, sa passagère. J'aimais ces instants où aux feux de signalisation, nous observions les autres. Ces personnes, comme nous, dans leurs carcasses de métal et derrière leurs propres vitres, se sentaient à la maison, isolées et protégées, dans leur bulle.

30 ans plus tard, je retrouve mon œil d'enfant scrutant à travers les fenêtres. Toujours cette soif d'observer le monde, sans la moindre perversion, juste le plaisir de voir les gens tels qu'ils sont. Je propose donc à mes modèles de boire un verre mais ils restent toujours libres de leurs attitudes et peuvent s'échapper à tout moment dans leurs pensées. Parfois c'est au détour d'une balade que je capture l'expression d'un visage inconnu derrière le reflet d'une vitrine.

Les reflets de la ville apparaissent sur ces fenêtres, véritables barrières, métaphore du monde numérique dans lequel nous vivons, quasi constamment derrière les écrans de nos smartphones, ordinateurs et télévisions.


Behind The Window est un reflet de notre société conjugué avec le souvenir d’enfance de promenades en voiture avec mon grand-père. À travers les fenêtres je lie le passé au présent.


lire plus